• Pôle de recherches sur la conscience et de solution pour la vie
20 juillet 2021 Labo528@

Globule Rouge et fonction du Nombre d’Or

Action sur les globules rouges

Globule rouge et fonction du Nombre d’Or

Mieux comprendre la fonction du Nombre d’Or, la forme et la biologie des informations

Les nombres sont le plus haut degré de la connaissance. Le nombre est la connaissance même.
Platon

"« Le globule rouge, chevalier de la lumière »…"

La cellule la plus importante du corps respecte l’harmonie du Nombre d’Or.

Nos hématies, nos globules rouges, nos érythrocytes sont sans doute les cellules les plus importantes de notre organisme. En effet, sans eux, la vie ne pourrait pas se faire puisqu’ils assurent l’oxygénation (transportent l’oxygène de l’air inspiré dans les poumons vers nos organes, nos cellules et les plus petites parcelles de notre corps,…) et libèrent le gaz carbonique en dehors de notre corps, et cela en permanence tout au long de notre vie. C’est aussi la cellule la plus abondante du corps humain. C’est une cellule merveilleuse et hautement spécialisée qui diffère à bien des égards des autres cellules humaines. Elle ne possède plus de noyau, d’ADN, ni de membrane interne et la membrane de sa surface semble fonctionner très différemment des autres types de cellules (Pandy et Rizvi 2011).

La formation des hématies dans la moelle osseuse nécessite chaque jour une énergie gigantesque. Les globules rouges jeunes perdent leur noyau cellulaire à maturité, comme leur capacité à se reproduire, et vivent en moyenne 120 jours.

Des études très avancées en biologie permettent aujourd’hui de mieux comprendre comment l’hématie maintient et optimise en permanence toutes ses fonctions. Ces études montrent que c’est grâce à la forme que prend l’hématie que ses fonctions sont respectées et optimisées. Sans respecter cette forme, qu’elles que soient les autres conditions, le fonctionnement physiologique de l’hématie et du cycle vital de l’oxygène et du gaz carbonique sont altérés.

« Un adulte de 70 kg possède 20 à 25 mille milliards de globules rouges, soit 5 mille milliards par litre de sang, dont la durée de vie est normalement de 120 jours. Pour remplacer les globules rouges et maintenir ce nombre, la production est de 200 milliards de GR par jour, soit environ un centième des globules rouges circulants. Rapporté à la minute, le corps fabrique 140 millions de GR/ mn.) »

Thomas Lecompte Professeur d’hématologie des Hôpitaux Universitaires de Genève.


Tout d’abord, l’hématie a une forme torique comme l’illustre le schéma ci après. Le tore est une forme fondamentale qui ressemble à un « donut’s » que l’on retrouve à toutes les échelles de l’univers, du micro-atomique au macro-galactique. Nous pouvons le voir partout, dans les atomes, les cellules, les graines, les fleurs, les arbres, les animaux, l’homme, les planètes, les étoiles, les galaxies et le cosmos dans son entièreté. Le Soleil est entouré d’un grand champ toroïdal, l’héliosphère, qui est inclue dans un champ toroïdal beaucoup plus grand autour de la Voie Lactée. Le champ magnétique terrestre qui nous entoure et nous protège est torique. Les écosystèmes, les plantes, présentent tous une dynamique de flux toroïdal, les organes de notre corps, les cellules, les molécules et les particules subatomiques sont également des tores. Le cœur est sans doute le tore le plus essentiel en terme d’organe. Cela lui donne des propriétés  de rayonnement et de cohérence et participe à ce que l’on appelle désormais la conscience cardiaque.

Ensuite, si l’hématie est un tore, elle possède d’autres caractéristiques de forme qui en font une unité centrale exceptionnelle puisque sa forme a comme « code source » le Nombre d’Or (1) . L’hématie nait, vit et meurt avec un « Golden Ratio », une proportion dorée. Le Golden Ratio est une proportion issue de Φ, le nombre d’Or, nombre irrationnel de valeur 1,618…., avec une infinité de décimales. Symbole de la beauté, du mystère de la vie, retrouvé dans la nature, dans la géométrie sacrée, dans le microcosme comme le macrocosme, il nous imprègne de ses fonctions depuis la création du Monde : force, utilité, beauté, développement harmonieux…

Etudié par des mathématiciens, des biologistes, des artistes, des musiciens, des historiens, des architectes et des physiciens depuis des siècles, ce nombre est une proportion d’harmonie naturelle, une « Divine proportion » chère à Léonardo Da Vinci. Il permet par exemple de relier les proportions du corps humain à un bâtiment parfait, temple, église, architecture… Lorsque nous sommes à l’intérieur d’une architecture dorée, sacrée, nous pouvons « vibrer » à l’unisson de cette structure grâce à des co-résonances d’échelle. C’est le pilier de l’œuvre de l’architecte Le Corbusier avec son Modulor : silhouette humaine avec ses codes de proportions dorées servant à concevoir la structure et la taille des lieux de vie et d’habitation, à l’intérieur desquelles l’homme se sent bien et libre!

"«Le modulor est un langage des proportions qui rend compliqué le mal et simple le bien »."

Albert Einstein
Ci dessus : représentation schématique du Tore de l’hématie dans « The Influence of the Golden Ratio on the Erythrocyte » Marcy C. Purnell and Risa D. Ramsey The Loewenberg College of Nursing, University of Memphis, Memphis, TN, USA

Cela signifie que pour l’hématie, sa forme est à l’image d’une oeuvre d’art ou d’une fleur de tournesol, à l’image d’un lieu de vie harmonieux et connecté, à l’image d’une particule élémentaire, à l’image d’une galaxie. Elle doit respecter, pour bien fonctionner, la structure harmonieuse de cette « Divine proportion ». Nous émettons l’hypothèse, déjà portée par certains auteurs que l’hématie pourrait être, d’un point de vue scientifique, le vecteur d’une forme de conscience humaine, pour certains une étincelle de lumière et pour les personnes en quête de  spiritualité, une particule « divine », le support de « l’âme ». Elle pourrait réconcilier Dieu et la Science.

La forme est essentielle en biologie

Pourquoi nous intéressons-nous aux formes toriques et au Golden Ratio du globule rouge?

Certains scientifiques commencent à comprendre que de nombreux problèmes en bio-médecine peuvent être analysés et résolus grâce à la compréhension de la forme biologique complexe des bio-molécules (ADN, ARN, Protéines, etc). Il en est de même pour les cellules et les organes. Historiquement, Leonardo Da Vinci avait découvert que la hauteur totale du corps humain, des orteils au sommet de la tête, et la hauteur des orteils au nombril étaient dans l’harmonie du Golden Ratio. Aujourd’hui, nous savons par exemple que les poumons, l’arbre respiratoire, les bronches et les bronchioles sont conçus comme un « arbre de Fibonacci ». La suite de Fibonacci est une suite de nombres qui doit son nom au mathématicien Leonardo Fibonacci. Cette suite lui aurait été inspirée par les apiculteurs de Béjaïa et la connaissance de la reproduction des abeilles. Cette suite montre que le rapport de deux nombres consécutifs est alternativement supérieur et inférieur au nombre d’or qui vaut exactement (1+√5)/2 = 1.61803398…Plus on avance dans la suite de Fibonacci et plus l’écart s’amenuise.

« Hier encore, ma vie suivait un cap déterminé. Aujourd’hui, ce cap a changé. Hier encore, je me serais cru incapable de faire ce que j’ai fait aujourd’hui. Ces forces qui souvent re-dessinent l’espace et le temps, qui façonnent et altèrent tout ce que nous croyons être, commencent bien avant notre naissance et perdurent longtemps après notre mort. Nos vies, nos décisions, comme des trajectoires quantiques, ne se comprennent que dans l’instant. Chaque point d’intersection, chaque rencontre, suggère une nouvelle direction potentielle ». Extrait du film Cloud Atlas

Ces recherches sur la relation entre la forme et les informations montrent que les changements géométriques, la désorganisation des harmonies sont l’expression d’impacts et d’informations existant déjà dans l’embryogenèse, les blessures traumatiques, les maladies dégénératives, le cancer, les désordres immunitaires, les virus, l’ARN, l’ADN…

Le Nombre d’Or biologique de l’Hématie

Cependant, à ce jour, l’importance de la taille, de la forme, des proportions et des structures sphériques du globule rouge et de sa divine proportion sont méconnues et souvent sous-estimées par les scientifiques et les biologistes.

Or, cette géométrie vivante du globule rouge est indispensable pour garantir ses fonctions, en particulier l’échange efficace d’oxygène et de dioxyde de carbone, donc la vie. Des études en biologie quantique le montrent. Les états d’hypoxie chronique (diminution de l’apport en oxygène auprès des cellules) et de nombreuses pathologies semblent venir des perturbations du Golden Ration des hématies et de leur forme torique. Or ces états d’hypoxies sont à la source de très nombreuses maladies de civilisation, états de stress chronique, problèmes plus importants comme les fatigues chroniques, fibromyalgies, désordres immunitaires et cancers…

Le Covid-19 pourrait être lui aussi une maladie du Golden Ratio de l’hématie si l’on se réfère à cette étude publiée en pre-print dans le Biophysical Journal et décryptée dans Up-Magazine

Jochen Guck et ses collègues chercheurs ont analysé le sang de 55 personnes : 17 patients atteints de COVID-19 sévère (dont la moitié est malheureusement décédée plus tard), 14 patients guéris et 24 volontaires sains qui ne présentaient aucun signe de la maladie. Au total, plus de 4 millions de cellules sanguines prélevées sur ces personnes ont été passées analysées alors qu’elles s’écoulaient dans le canal étroit d’un appareil de mesure.

Les résultats ont montré que les globules rouges (érythrocytes) des patients atteints du COVID-19 variaient davantage en taille que ceux des personnes en bonne santé, et présentaient des signes de rigidité dans leur structure physique, montrant moins de déformabilité. « L’effet pourrait persister chez les patients COVID-19 longtemps après que l’infection ne soit plus active. Nous supposons que les changements observés pourraient être dus à des altérations du cytosquelette des cellules immunitaires. Les propriétés mécaniques des cellules peuvent être directement liées au cytosquelette, une structure de soutien importante qui détermine également la fonction cellulaire. »

Les altérations persistantes des érythrocytes et des neutrophiles pourraient être liées aux symptômes à long terme des patients guéris, dont 70 % ont décrit des maux de tête chroniques ou des symptômes neurologiques, 54 % des troubles de la concentration et 62 % des problèmes circulatoires tels que sueurs froides et tachycardie », écrivent les auteurs. « Nous émettons l’hypothèse que les changements de forme des cellules sanguines pourraient contribuer à l’altération à long terme de la circulation et de l’apport en oxygène liée au COVID-19. »

Quelque soit le degré de gravité de la maladie (asymptomatique, bénigne, grave…) la forme dorée, le « golden ratio » de l’hématie est sans doute affectée. Ceci est essentiel pour comprendre, analyser et corriger les impacts du COVID mais aussi de nombreuses autres pathologies qui altèrent la forme des cellules.

Que conclure de ces notions:

Une première bonne nouvelle : la forme du globule rouge peut être analysée (systèmes miniaturisés d’imagerie, pulsologie) et être un outil capable de mesurer notre état de santé, et ceci très en amont de l’apparition des maladies.

En effet, la forme du globule rouge peut être utilisée comme diagnostic prédictif dans un certain nombre de pathologies, en particulier les maladies dites de civilisation et bien avant leur manifestation clinique. Un nouveau modèle de médecine prédictive très prometteur vient d’apparaitre…

Certaines approches subjectives qui associe pulsologie, variabilité cardiaque, mesures du « degré de Golden ratio » permettent de réaliser ce type d’analyse avec une précision importante, fonction de la sensibilité et de la qualité du praticien qui opère.

Deuxième bonne nouvelle, la récupération du « Golden Ratio » du globule rouge va participer à l’amélioration de ses fonctions, en particulier l’apport efficace en oxygène O2 (fonction optimisée de l’hémoglobine) aux tissus et aux cellules. Ainsi qu’au recyclage des déchets de la respiration cellulaire produits par le CO2 dans le corps. Elle pourrait également permettre, si l’on regarde l’hématie comme le vecteur d’une forme de conscience humaine de mieux comprendre l’origine et le fonctionnement d’une conscience qui dépasse la simple activité neuronale.

Au plus le globule rouge sera proche de sa perfection de forme, au plus la vie sera longue, la santé parfaite et la conscience libre !


L’hématie, cellule de l’Univers conscient

L’hématie avec sa forme torique en Golden Ratio pourrait devenir la représentation cellulaire humaine la plus audacieuse de nouveaux  modèles de la conscience, du temps et de l’Univers.

En effet, la recherche des liens entre l’homme et un univers connecté a commencé sans doute bien avant Platon, s’est développée avec des génies comme Galilée, Einstein et le groupes des physiciens quantiques du XXème siècle, ou plus proches de nous grâce à des scientifiques tels que Sir Roger Penrose, Prix Nobel de Physique en 2021, Nassim Haramein ou Philippe Guillemant.

Toutes ces approches ont une dimension commune : la forme torique et l’interconnexion. Lorsque la forme torique est respectée, des liens particuliers se tissent entre les centres essentiels, supports de notre existence terrestre, et dévoilent la réalité d’un Univers entièrement connecté. Cette forme torique est toujours définie par un centre : vide quantique ou vacuité, centre de l’ADN, centre des cellules, centre des organes, centre de la terre, centre de l’Univers… Ces centres correspondent aux régions desquelles émergent des flux d’informations, une sorte de plan de conscience des formes initiales.

Ces centre toriques pourraient-ils « tisser des liens », « communiquer » et « élaborer » de la conscience pure?

C’est possible si l’on se réfère aux équations mathématiques qui explorent le Golden Ratio des hématies. Elles montrent que les rapports de proportion entre les différentes géométries, du vide, de l’infiniment petit aux infinis complexes, du microcosme au macrocosme, et les relations de forme, d’énergie et d’information entre l’hématie, l’espace et l’Univers, respectent « une Golden proportion ». Chaque particule, cellule, planète, univers est en alignement et en interconnexion grâce à leur centre commun. Ce sont l’illustration d’un Univers entièrement connecté.

Ils peuvent communiquer entre eux, même à des distances et des espaces temps différents, comme le montrent  les dernières avancées en physique de la conscience. Plus que connecté, nous allons découvrir que l’univers est conscient!

Et finalement, grâce à la nature des formes toriques harmonieuses, l’hématie puise en permanence au centre de son tore une énergie inépuisable pendant les 120 jours de son existence. C’est aussi l’une des propriétés des formes toriques. Etre capable de créer de façon spontanée de l’information, des formes, de l’énergie et des fréquences. L’hématie peut alors être comprise comme la cellule fondamentale du vivant, au centre du tout, génératrice de notre énergie vitale. Nous pouvons voir peut-être ici une relation avec le Qi-énergie des sciences ancestrales, du Qi du sang. Cette cellule pourrait tout interconnecter et tout harmoniser! Elle pourrait être la parfaite unité de conscience vectrice d’un univers conscient.

Cette approche, si elle trouve confirmation par une recherche encore plus avancée, devrait véritablement nous faire entrer dans la médecine du 3ème millénaire.

L’hématie pourrait alors être comprise comme la cellule au centre du tout, génératrice de notre énergie vitale, du Qi-énergie des sciences ancestrales, du Qi du sang, gardienne de nos capacités à tisser des liens infinis.

Rajoutons un élément fondamental qui structure et organise tout cet ensemble: les propriétés de l’eau de nos cellules et de notre corps et leur capacité à faire émerger les informations issues des centres, du vide, de la vacuité… Nous en reparlerons dans de prochaines articles.

(1) « The Influence of the Golden Ratio on the Erythrocyte » Marcy C. Purnell and Risa D. Ramsey The Loewenberg College of Nursing, University of Memphis, Memphis, TN, USA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Tissons des liens, Développons une Conscience Globale, …

Voyons comment travailler ensemble et créer quelque chose de significatif et de précieux.

Design par labodidees